Rapport

Les jumelages et la coopération décentralisée entre l’Aquitaine et le Portugal

Enquête conduite de 2010 à 2013

Aquitaine Portugal une histoire de liens d’amitié

2013 est l’année européenne de la citoyenneté mais également le 35e anniversaire des jumelages échanges et de la coopération décentralisée entre l’Aquitaine et le Portugal.

En Aquitaine, il y a une longue histoire d’échanges de coopération et de liens d’amitié avec le Portugal, et principalement la région du Nord avec des éléments forts concernant la ville de Porto et son agglomération.
La présence historique de la « Nation portugaise », cette importante et dynamique communauté juive composée de marranes expulsées de la péninsule ibérique au xvie et xviie siècles par la tragédie de l’inquisition, va amener en Aquitaine et notamment à Bayonne et Bordeaux une riche communauté qui jouera un rôle majeur dans les liens Aquitaine Portugal.
Les relations Bordeaux Porto, deux villes sous influence anglaise, vont contribuer à de riches échanges dans le domaine du vin et les échanges commerciaux entre les deux ports…
La création à Bordeaux en 1802 d’un consulat général du Portugal va contribuer au renforcement des échanges et de la coopération entre l’Aquitaine et le Portugal et des liens avec l’Angleterre.
La présence en Aquitaine de républicains portugais, qui ont quitté leur pays à la suite des coups d’état militaires de 1926 et 1927, va participer au renforcement de ces liens.
L’action du consul du Portugal à Bordeaux Aristides de Sousa Mendes en 1939 et 1940 – qui sauva à Bordeaux, Bayonne et Hendaye plus de 30 000 réfugiés menacés par les troupes du 3e Reich — va inscrire dans cette histoire des liens d’amitié, de solidarité et de fraternité entre l’Aquitaine et le Portugal.
Plus récemment l’arrivée en Aquitaine, dans les années 1960 à 2013, d’une importante communauté portugaise en provenance du Nord et du Centre constituée aujourd’hui d’environ 40 000 personnes va être un facteur important dans la poursuite et l’intensification des échanges de la coopération et des liens entre l’Aquitaine et le Portugal.
La création dans les années 1970 à 2000 de dizaines d’associations portugaises et franco-portugaises va contribuer au rapprochement des villes d’Aquitaine avec des villes portugaises débouchant sur nombre de jumelages et de coopérations décentralisées.
L’entrée du Portugal dans la CEE en juin 1985 et le rôle de la France dans le processus d’adhésion à l’Europe de l’Espagne et du Portugal vont être important dans les liens entre les villes d’Aquitaine et les villes du Portugal.
C’est dans un tel contexte que le premier jumelage Aquitaine Portugal, Bordeaux Porto, sera célébré en juin 1978 scellant des liens historiques que réunissaient ces deux villes depuis longtemps.
Le jumelage Bordeaux Porto va servir de locomotive pour d’autres villes qui vont à leur tour se lier d’amitié et signer des protocoles de jumelage. Aujourd’hui 31 villes d’Aquitaine sont jumellées avec des villes portugaises.
Dans ce processus, l’élection depuis une quinzaine d’années de 90 personnalités françaises d’origine portugaise dans les conseils municipaux, la création d’entreprises par des personnes d’origine portugaise, les échanges économiques entre l’Aquitaine et le Portugal et l’émergence d’une expression culturelle et artistique ces dernières années vont contribuer au changement des représentations et des stéréotypes sur l’immigration portugaise – cette grande communauté historique présente en Aquitaine.
Tenant compte de cette réalité et de la qualité et de la diversité de ces échanges, le Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes a décidé, avec le soutien des autorités françaises et portugaises, de réaliser une étude bilan des valorisations des jumelages et de la coopération décentralisée entre l’Aquitaine et le Portugal afin de mettre en lumière 35 ans de jumelages et d’échanges.
Cette étude a été conduite en Aquitaine et au Portugal en 2011, 2012 et début 2013. Elle révèle que 31 villes d’Aquitaine ont un protocole de jumelage avec des villes portugaises. Mais ces travaux ont permis de mettre en évidence l’existence de différentes formes d’échange et de coopération Aquitaine Portugal dans des champs multiples tels que le vin, l’agro-alimentaire, la forêt, le bâtiment, le tourisme, l’urbanisme, la sécurité civile (avec la lutte contre les incendies de forêt), la formation des jeunes, les énergies marines, la culture, le sport, le droit, l’économie, l’artisanat, l’agriculture…
Le rapport que nous vous présentons, sans prétendre être exhaustif, s’efforce de donner un aperçu de la richesse et de la diversité de ces échanges et de l’importance de la coopération décentralisée. Ce travail s’inscrit dans le cadre de l’année européenne de la citoyenneté et se veut être un outil pour contribuer au développement des jumelages, de la coopération décentralisée et au renforcement des liens d’amitié entre l’Aquitaine et le Portugal et à la construction européenne.

Les principes fondateurs des jumelages entre villes européennes

– Les échanges culturels,
– le respect, l’amitié et la fraternité,
– la non discrimination,
– le bilinguisme, la promotion des langues,
– la solidarité,
– le développement de la citoyenneté européenne,
– le respect et la défense des droits de l’homme,
– la promotion des valeurs universelles de liberté, de démocratie, d'égalité et d'état de droit démocratique.

Extraits du serment de jumelage

D’encourager et de soutenir les échanges entre nos concitoyens pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle et une coopération efficace, le sentiment vivant de la fraternité européenne au service d’un destin désormais commun.
D’agir selon les règles de l’hospitalité, dans le respect de nos diversités, dans un climat de confiance et dans un esprit de solidarité.
De garantir à toute personne la possibilité de participer aux échanges entre nos deux communes sans discrimination de quelque nature que ce soit.
De promouvoir à travers nos échanges et notre coopération, les valeurs universelles que constituent la liberté, la démocratie, l’égalité et l’état de droit.
De conjuguer nos efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens au succès de cette nécessaire entreprise de paix, de progrès et de prospérité.

Ce rapport est aussi édité en langue portugaise.


Soutenir le Comité : adhérer, faire un don -  Rapports d'activité  -  Statuts du Comité -  Contacter le Comité 
Informations légales -  Crédit -  Contacter l'administrateur du site
©Lhoumeau 2015-2016